Les désailés

Je suis actuellement en train de travailler sur une série de gravures sur bois autour de figures d’oiseaux qui me permettent de réfléchir à ce qui nous caractérise en tant qu’humain, présenté sur cette vidéo réalisée dans le cadre d’un financement participatif. Mes oiseaux hybrides, rassemblés autour du mot de « dés-ailés » sont des êtres qui ont des ailes, tous à leur façon, totalement inefficaces pour le vol et ils sont comme autant d’êtres humains inadaptés dans la société contemporaine, quels qu’ils soient.

Ce projet, né en mars 2014, s’est construit en réflexion avec la technique de la gravure sur bois qui s’entremêle avec mes questionnements sur l’humain et le monde d’aujourd’hui.

Il comporte plusieurs volets qui seront présentés entre le 19 mai 2017 et le 15 juillet 2017 à la Galerie Tal Coat d’Hennebont :

  • un cabinet de curiosité à partir de quoi je dessine de multiples croquis, qui me permettent de trouver l’inspiration pour mes désailés hybrides
  • les portraits individuels (aujourd’hui ils sont au nombre de 30)
  • une forêt de 12 mètres de long, créée à partir de deux plaques de bois avec la technique de la gravure d’épargnege
  • un spectacle, présenté le 1er juillet au Centre Culturel d’Hennebont où je raconterai, avec des musiciens, la naissance des désailés, entre danse contemporaine, musique et peinture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Anselme, xylogravure, série Les Désailés